Bonjour à tous les amoureux de la nature !

En farfouillant dans un  grenier il y a quelques années je suis tombée sur un trèsor: un vieux livre traîtant des plantes et de leurs vertus. A partir de ce jour je n’ai plus regardé la nature du même oeil et mes promenades ont dépassé le stade de la simple oisiveté. Il y a en effet un immense plaisir à savoir reconnaître et utiliser telle ou telle « mauvaise herbe ».

 

 » Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le coeur de l’homme, éloigné de la nature, devient dur.Il savait que l’oubli du respect dû à ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes gens sous la douce influence de la nature. »

T.C McLuhan – Pieds nus sur la terre sacrée

 

Quelques recommandations aussi évidente qu’importantes…

Les plantes contiennent des principes actifs. De ce fait elles ne sont pas anodines et comme les champignons, certaines peuvent être toxiques, voir mortelles. Le non initié se gardera donc bien de cueillir et de consommer une plante qu’il n’aura pas formellement identifiée. Il faut également savoir que de nos jours, l’emploi de désherbants et pesticides rend certains sites inappropriés à la cueillette (pollution). Enfin, Dame Nature étant généreuse mais menacée, ayons à coeur de ne cueillir que ce qui sera consommé, et ce avec respect, parcimonie et…gratitude.

Publié dans : Non classé | le 24 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Le Millepertuis pointe son nez !

Le Millepertuis, bien connu des méridionnaux qui en font la fameuse huile rouge, éfficace contre brûlures et coups de soleil, pointe déjà son nez. L’an dernier, je suis revenue de cueillette bien bredouille car j’avais sagement attendu la Saint-Jean pour cueillir, comme le préconise les anciens… Seulement à la Saint-Jean, la fleurette était déjà bien passée, la sècheresse Varois ayant déjà fait son mauvais ouvrage. Cette année donc, point de sagesse millénaire et oeil à l’affût en promenade dès Dimanche !

Citation

Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible.

La Formation Préparatoire à l’Herboristerie.

La passion gagnant du terrain, j’ai entrepris depuis le début de l’année scolaire une formation préparatoire à l’herboristerie. Ce n’est pas du tout évident de se remettre à étudier à 30 ans quand on à quitté l’école à 18 ! Ce sont des cours par correspondance et il m’arrive parfois de me sentir bien seule face à certaines difficultés. La fin de première année approche et en Juillet je dois passer le contrôle des connaissances. J’angoisse comme une ado avant le Bac, et c’est ce stress qui me tétanise et m’empêche de bosser correctement ces derniers temps. J’ai encore trois devoirs à rendre avant le 30 Mai, nous sommes le 15, il faut vraiment que je m’active. Il faut dire que ces deux dernières semaines j’ai eu pas mal de choses à faire par ailleurs, j’ai manqué de temps au calme et subi quelques petites contrariétés !

 Allez, courrage, une bonne tisane et demain je repars bien regonflée pour réussir !

Publié dans : Non classé | le 14 mai, 2007 |Pas de Commentaires »

Et ta soeur ? |
peche de riviere |
api |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Moulin d'Aulne
| Videooo
| Les Carnets de Diogene